Comprendre le verre low-e

Les revêtements low-e jouent un rôle important dans le rendement global d'une fenêtre et peuvent avoir un impact significatif sur les coûts de chauffage, d'éclairage et de climatisation d'une résidence.

Qu'est-ce que le verre low-e précisément? Comment agit-il? Pour répondre à ces questions, il faut expliquer le « e » du mot « low-e ». Le « e » signifie « émissivité ». L'émissivité est la capacité d'un matériau à rayonner de l'énergie. Lorsqu'une énergie solaire ou lumineuse, habituellement la chaleur du soleil ou du système CVCA, est absorbée par le verre, elle est soit déviée par les mouvements de l'air, soit réémise par la surface du verre.

De façon générale, les matériaux hautement réfléchissants ont une faible émissivité, alors que les matériaux de couleur foncée et matte ont une émissivité élevée. Tous les matériaux, y compris les fenêtres, réémettent la chaleur sous forme d'énergie de rayonnement infrarouge à grandes longueurs d'onde, selon leur émissivité et la température de leur surface. L'énergie de rayonnement est l'un des principaux modes de transfert de la chaleur à travers les fenêtres. Pour améliorer les propriétés d'isolation d'une fenêtre, on peut réduire l'émissivité d'au moins une des surfaces du verre à vitre. Par conséquent, le verre low-e parvient à améliorer l'isolation d'une résidence contre les températures extérieures, quel que soit le climat.

Dans le but de réduire l'émissivité du verre, les revêtements low-e ont été mis au point pour réduire la quantité de rayonnement ultraviolet et infrarouge qui parvient à traverser le verre, sans réduire la quantité de lumière visible.

Il existe deux types de revêtements low-e : le passif et celui à contrôle solaire.


Comment les propriétaires peuvent-ils savoir si leurs fenêtres sont faites de verre low-e?

Le revêtement low-e est habituellement appliqué sur la surface du verre à vitre qui est orientée vers l'intérieur du vitrage isolant. Pour déterminer si leur fenêtre est faite de verre low-e, les propriétaires peuvent faire le test suivant :

  • Tenir une allumette ou une lampe-stylo allumée devant la fenêtre. Dans un vitrage isolant à double parois, il y aura quatre reflets de la flamme (ou deux par paroi de verre), puisqu'il y a quatre surfaces de verre dans le vitrage isolant.
  • Si la fenêtre contient du verre low-e, l'une des images sera d'une couleur différente des autres.
  • Si la fenêtre ne contient pas de verre low-e, les quatre images réfléchies seront de la même couleur.
Vous voulez en savoir plus sur les vitrages? Visitez le Centre d'éducation sur le verre de PPG
Pour en savoir plus, visitez le Centre d'éducation sur le verre commercial de PPG; vous y trouverez des vidéos, des articles, des définitions, une foire aux questions, des résumés graphiques et de courts diaporamas offrant de l'information conviviale et facile à comprendre sur la conception, le choix et la construction en lien avec le verre commercial.
Plus d'informatione