Verre à contrôle solaire low-e pour les climats plus chauds

Le verre à contrôle solaire low-e réduit la quantité de chaleur qu'absorbe une résidence durant la journée, ce qui en fait le verre à vitre idéal pour les climats moyens à chauds, où la climatisation est nécessaire.

Dans ces climats chauds, les fenêtres transmettent la chaleur solaire à l'intérieur de la résidence. C'est pourquoi vous pouvez ressentir la chaleur sur votre bras, par exemple, lorsque vous êtes près d'une fenêtre par une journée ensoleillée.

Cette transmission de la chaleur solaire par le vitrage se mesure avec ce que l'on appelle le « coefficient d'apport par rayonnement solaire ». L'apport par rayonnement solaire se produit uniquement durant la journée et principalement sur les murs au sud, à l'est et à l'ouest.

Dans de nombreux climats chauds, l'apport par rayonnement solaire peut élever les températures intérieures au-dessus du niveau souhaité pendant des semaines, voire des mois.

C'est principalement dans la zone du vitrage que se produit le transfert de chaleur solaire par la fenêtre dans le processus de transmittance. Le coefficient d'ombrage (SC) et le coefficient d'apport par rayonnement solaire (CARS) mesurent la quantité d'énergie solaire transmise par le vitrage. Un SC ou CARS plus bas signifie qu'il y a moins d'énergie solaire transmise à l'intérieur par le vitrage.

Comment est fabriqué le revêtement à contrôle solaire low-e

Le revêtement du verre à contrôle solaire low-e est appliqué hors-ligne sur du verre précoupé, dans une chambre à vide et à température ambiante. Ce revêtement, parfois appelé « couche molle », doit être scellé à l'intérieur d'un vitrage isolant ou laminé, et offre une faible émissivité et un contrôle solaire de qualité supérieure. Les meilleurs revêtements à contrôle solaire sont fabriqués selon un procédé appelé « pulvérisation magnétron pour dispositif de dépôt » et sont parfaits pour les climats doux à chaud où la climatisation occupe une place prépondérante.

Verre à contrôle solaire Solarban® low-e

Le verre à contrôle solaire Solarban low-e de PPG est parfait pour les climats plus chauds. En plus de bloquer davantage de rayons solaires directs, il permet d'améliorer l'isolation thermique (c.-à-d. de diminuer le coefficient K du vitrage isolant), ce qui contribue à conserver l'air frais à l'intérieur et l'air chaud à l'extérieur.

  • Le transfert de chaleur rayonnante est la circulation de la chaleur par absorption, puis sa réémission. Par exemple, c'est ce qui cause la sensation de chaleur si vous mettez votre bras directement sous les rayons du soleil en été.
  • Le transfert de chaleur par convection est la circulation de la chaleur par les mouvements de l'air. Par exemple, quand vous allumez un séchoir à cheveux et que l'air chaud est projeté par son extrémité.
  • Le transfert de chaleur par conduction est le transfert de chaleur par les matériaux. Par exemple, lorsque la poignée d'un chaudron placé sur une cuisinière devient chaude. La chaleur est conduite du fond du chaudron jusqu'à sa poignée.
Vous voulez en savoir plus sur les vitrages? Visitez le Centre d'éducation sur le verre de PPG
Pour en savoir plus, visitez le Centre d'éducation sur le verre commercial de PPG; vous y trouverez des vidéos, des articles, des définitions, une foire aux questions, des résumés graphiques et de courts diaporamas offrant de l'information conviviale et facile à comprendre sur la conception, le choix et la construction en lien avec le verre commercial.
Plus d'information